• Cap de Bonne Espérance

    Cap de Bonne Espérance

    Nous sommes ici à 3000 KM de l'Antartique

     

    Cap de Bonne Espérance

    Le cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus au sud de l'Afrique ni le point de division entre les océans Atlantique et Indien, fonctions exercées par le cap des Aiguilles, situé à 149 km à l'est-sud-est, à l'ouest de Struisbaai - Cependant, lorsque l'on suit la côte depuis l'équateur, le cap de Bonne-Espérance marque le point psychologiquement important où on commence à voyager plus vers l'est que vers le sud. Ainsi, contourner le cap en 1488, était un grand objectif dans les efforts des Portugais pour établir des relations commerciales directes avec l'Extrême-Orient.

    Le terme « cap de Bonne-Espérance » fut aussi utilisé par la première colonie du Cap établie en 1652 dans les environs de la péninsule de Cap.

     

    Cap de Bonne Espérance

    Cap de Bonne Espérance

    Un océan Atlantique déchainé ! Un vent avec des pointes de 80 km

    La voiture tangue et il faut retenir grandement les portières  

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Pour les botanistes et les amoureux des fleurs, le Cap de Bonne-Espérance est un terrain d'exploration exceptionnel. Près de 70 % des 9 000 plantes recensées sont endémiques à la région, voire au promontoire lui-même. Les botanistes considèrent cette zone comme la plus petite division végétale du monde. La réserve est un écosystème à part entière, un royaume floral unique qui abrite une végétation introuvable ailleurs. L’Unesco a d’ailleurs inscrit le site sur la liste du patrimoine naturel mondial.

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Végétation endémique

    Végétation endémique

     

     

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "carte du cape town"

     

    Direction Muizenberg

     

     

    Direction Muizenberg

    La viticulture en Afrique-du-Sud s'est développée à partir du XVIIe siècle. Elle a pris son ampleur grâce à l'arrivée de deux-cents huguenots français. Actuellement, la qualité des vins est très inégale et les rendements varient de 20 à 350 hectolitres par hectare. La viticulture d'Afrique du Sud est la seizième du monde pour la superficie et la septième en volume. Les districts de Stellenbosch et de Paarl fournissent 45 % de la production de vin

     

    Direction Muizenberg

     

    Direction Muizenberg

     

    Direction Muizenberg Direction Muizenberg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plus de 20 000 espèces de plantes s’épanouissent en Afrique du Sud, qui regroupe ainsi 10% de la flore mondiale sur seulement 1% de la superficie terrestre totale de la planète. On trouve à l’état sauvage des dizaines de fleurs ailleurs cultivées, comme les glaïeuls, les protées, les oiseaux de paradis et les agapanthes. L’Afrique du Sud est aussi le seul pays à posséder intégralement l’un des six royaumes floristiques du monde. Dans le Nord-Ouest, plus sec, poussent des plantes annuelles et des succulentes (surtout des euphorbes et des aloès), qui fleurissent après les pluies printanières. 

     

    Direction Muizenberg

     

     

    Direction Muizenberg

     

     

     

    Direction Muizenberg

     Muizenberg est située à la courbe Est de la péninsule du Cap. Muizenberg est considérée comme le lieu de naissance du Surf en Afrique du Sud  

     

    En 1670, les premiers Européens s'établissent sur le site du futur Muizenberg. La Compagnie néerlandaise des Indes orientales y installe un petit fortin en 1673 qui sert plus tard de bâtiment douanier. Ce bâtiment est ensuite reconstruit en 1742 pour devenir un poste militaire (Het Posthuys), actuel plus ancien bâtiment de Muizenberg.

    En 1743, le poste militaire prend le nom usuel de fort Muys, baptisé ainsi en référence à son commandant, le sergent Wynand Muis. Le site est ensuite successivement désigné en tant que Muys Zijn Bergh, puis Muysenbergh afin d'être définitivement appelé et orthographié Muizenberg.

    En juin 1795, la bataille de Muizenberg opposa brièvement les autorités néerlandaises de la compagnie et la marine royale de Grande-Bretagne. Elle se solda trois mois plus tard par l'occupation de la colonie du Cap par les Anglais.

     

    Direction Muizenberg

     

     

     

    Direction Muizenberg

     

     

     

    Direction Muizenberg

     

     

     

    Direction Muizenberg

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Créations d'Afrique du Sud

     

    Fondée en 2000, Streetwires réunit aujourd'hui plus de 120 artistes employés à plein temps. Cette entreprise se situe dans le quartier de Bo-Kaap
    La clé du succès de ce projet créateur d'emplois réside dans le fait qu'il a su réunir des personnes d'horizons différents, provenant tant du design que du monde des arts, de l'artisanat ou des affaires.
    Les artistes réunis au sein de Streetwires sont spécialisés dans la conception et la réalisation d'objets en fil métallique, utilisant des perles ou non, et proposent une gamme exclusive de créations d'une qualité et d'une originalité remarquables à l'image de ces trophées en fil métallique, grandeur nature ou encore de cet étonnant bestiaire...
    L'organisation Streetwires s'inscrit  dans une démarche de développement durable et commerce équitable.

    Créations d'Afrique du Sud

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du Sud

     

     Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du Sud 

     

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du Sud

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du SudCréations d'Afrique du Sud

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Créations d'Afrique du Sud

    Créations d'Afrique du Sud

      

    Créations d'Afrique du Sud

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    La vie de ce quartier

     

     

     

    La vie de ce quartier

     

     

     

    La vie de ce quartier

     

     


    votre commentaire
  • Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap Bo-Kaap  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     

    Bo-Kaap

     

     

    Bo-Kaap

     

     

     

    Bo-Kaap

     

     


    votre commentaire
  •  

    Bo Kaap

     Les propriétaires sont très fiers de leur coloris, qui - pour chaque maison - n'a pas changé depuis plus d'un siècle, et entretiennent jalousement leurs murs afin qu'ils restent éclatants et perpétuent la couleur familiale historique.

     Aujourd'hui, 6000 personnes vivent dans le quartier, dont 90% de Musulmans et 10% d'Hindous, formant une communauté très soudée par leurs traditions et leur passé commun. 

     Il est d'ailleurs pratiquement impossible d'acheter dans la zone lorsqu'on n'en est pas issu : l'unique agence immobilière traite en réalité directement avec les familles locales, souvent devenues riches et prospères au fil du temps, et qui  se rachètent les biens entre elles. 

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     

     

    Bo Kaap

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique