•  

    La baie sous la brume

     

     

    La baie sous la brume

     

     

    La baie sous la brume

     

     

    La baie sous la brume

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Implanté sur un site viking, le Château fort de Pirou est une forteresse du XIIème siècle. La très vieille légende des oies de Pirou, l’une des plus populaires du Cotentin, prétend rattacher l’origine de ce château fort aux invasions scandinaves. 

     Un chevalier de Pirou participa à la Conquête de l’Angleterre et reçu un domaine dans le Somerset où sa famille fonda Stoke-Pero. Suite aux sièges de la guerre de Cent Ans, le château fort fut restauré au XVème, XVIIème et XVIIIème siècle.

     

    Chateau Pirou

     En son état actuel, le château fort construit sur une île au milieu d’un étang artificiel, conserve dans sa partie la plus ancienne, des remparts du XIIème et du XIVème siècle.

    Pour y accéder, il faut franchir cinq portes fortifiées en tournant autour de la douve centrale où se trouvent la boulangerie du XVIIIème siècle, le pressoir avec son tour et sa longue étreinte, la chapelle seigneuriale Saint-Laurent, la salle des Plès et les anciennes écuries. 

     

     

    Chateau Pirou

     

     

     

    Chateau Pirou

     Cette basse-cour mène à l’intérieur de l’enceinte par un pont de pierre qui a remplacé le pont-levis au XVIIème siècle. Les remparts protègent le vieux logis du début du XVIIème siècle à l’Est et le neuf logis du début du XVIIIème siècle au Sud. Du donjon subsiste, à l’Ouest, la terrasse surélevée. L’ensemble est achevé par des toitures en schiste du Cotentin.

     

    Chateau Pirou

     

     

    Chateau PirouChateau Pirou 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau Pirou

     

     

    Chateau PirouChateau Pirou 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau Pirou

     

     

    Chateau Pirou

     

      

     


    votre commentaire
  •  

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

    Toujours présent sur l'estran de Porbail

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    La légende du pendu dépendu

     L'église Saint-Malo de Canville-la-Rocque est construite au 16e siècle au cœur du bourg. Elle a été restaurée entre 1992 et 1995

     

     

    La légende du pendu dépendu

     

    La légende du pendu dépendu

     Les fresques sur les voûtes, figurant la lune et le soleil, le Jugement dernier et les quatre évangélistes, ont été classées Monuments historiques en 1923. Les peintures murales, longtemps oubliées derrières un badigeon, mises au jour en 1952 et entièrement révélées en 1983, représentent la légende du pendu dépendu

     

    La légende du pendu dépendu

     

     

    La légende du pendu dépendu

     

     

    La légende du pendu dépendu

     

     

    La légende du pendu dépendu

     

     

    La légende du pendu dépendu

     Cette légende, représentée sur les murs de l'église, est liée au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle met en scène un jeune pèlerin, sur les chemins de Compostelle avec ses parents. Refusant les avances d'une servante d'auberge à Santo Domingo de la Calzada dans la Rioja, il est piégé par celle-ci qui cache dans ses bagages une coupe d'argent. Accusé de vol, il est pendu, et ses parents poursuivent leur voyages jusqu'au tombeau de saint Jacques. À leur retour, ils découvrent leur enfant vivant toujours au bout du gibet. Un miracle -un coq et une poule qui rôtissaient se mettent à chanter- convainc le juge de libérer le condamné miraculé, et à châtier l'accusatrice

     

    La légende du pendu dépendu

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Comme un château fort, ses quatres tours massives émergent au fond d'une ancienne carrière pour défendre les débuts de notre ère industrielle. Le port d’échouage de Regnéville voit alors se développer son trafic : des goélettes déchargent le charbon provenant du Pays de Galles, d’autres bateaux embarquent le calcaire local vers les îles Anglo-Normandes et la côte bretonne. Il s’agit de fournir en chaux d’amendement ces pays de l’ouest armoricain aux terres acides. Les fours à chaux ne resteront en activité qu’une trentaine d’années : Elles ne pourront malheureusement rien face à l'utilisation grandissante du ciment dans le bâtiment et des engrais chimiques dans l'agriculture. L'ensemble industriel est donc peu à peu démantelé dans les années 1880

     

     

     

     

     

     L’utilisation de la chaux, notamment dans la construction, remonte aux Grecs. Les murs étaient auparavant solidifiés avec de l’argile (Préhistoire, début de l’Antiquité), du bitume à Babylone, du plâtre en Egypte. La composition de la chaux fut améliorée par les Romains (ciment romain) plus résistant que la chaux. Si les liants ont évolué depuis le Moyen Age, la fabrication de la chaux, en revanche, n’a pas changé. On ne peut obtenir la chaux, en effet, qu’en brûlant des pierres à chaux, c’est-à-dire du calcaire. Les fours, dits à chaux, sont donc utilisés depuis l’Antiquité. Ils ont souvent été implantés sur les lieux d’extraction du calcaire

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Sur la plage de Barneville

     

     

    Sur la plage de Barneville

     

     

     

    Sur la plage de Barneville

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

    Campagne Normande

     

     

     

    Campagne Normande

     

     

     

    Campagne Normande

     

     

     

    Campagne Normande

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique