•  

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

    Les appartements des sultans - Grand Brasero afin de rechauffer ces immenses pièces

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

    Coin lavabo

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

     

     

     

     Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

    Le pavillon double, nommé aussi appartements des princes de la couronne.Ce pavillon est constitué de deux chambres construites au cours du XVIe siècle. L'immeuble, relié au palais, est constitué d'un rez-de-chaussée construit sur une plate-forme élevée qui procure une bonne vue sur l'extérieur, tout en étant protégé des regards.

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

    Le sol est recouvert de tapis. Ces pièces présentent tous les caractères du style classique, utilisé dans d'autres parties du palais.

     

     

     

     Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

    Les fenêtres de verre coloré donnent sur la haute terrasse et le jardin de la piscine situé en dessous

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

     La chambre privée de Murad III - Un bandeau de céramiques calligraphiques fait le tour de la piéce

     

     

     Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

     

    La grande cheminée à la hotte dorée fait face à cette fontaine à deux niveaux (çeşme), soigneusement ornée de marbre coloré. Le bruit de l'écoulement devait empêcher toute écoute, tout en produisant une atmosphère relaxante. Le baldaquin doré datent du XVIIIe siècle

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem, la chambre d'Amour

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

     

    Le harem était en effet un univers clos-Pourtant la plupart des captives, une fois en age de se marier, sortaient du serail pour s'unir à des officiers de l'Empire. Comme elles étaient éduquées, elles avaient un rôle d'enseignante auprés des autres femmes. Seules les favorites ou les concubines mères d'un fils héritiier devaient passer leur vie dans le harem. Elles étudiaient d'abord le coran et la langue ottomane, la couture, la cuisine, la danse, la poésie, l'histoire et la géographie. Il n ' a pas été retrouvé de document sur l 'éveil sexuel. Mais on peut imaginer que cela devait se faire dans les hammams, comme c'était le cas à l'extérieur.

    Ces femmes, pour la plupart venaient du Caucase, étaient des prisonniéres de guerre ou des personnes vendues par leur famille à un marché aux esclaves. Les plus jeunes entraient vers 12/15 ans et s'occupaient des taches domestiques.Les jeunes femmes ne voyaient que rarement le sultan. Peu d'entre elles accédaient au rang de "favorite" - après avoir été choisie par l'Aga ou par la Valide. Elles étaient choisies pour leur beauté et capacités à divertir le sultant.Elles quittaientt alors le bâtiment commun du rez-de-chaussée pour une suite au premier étage, et obtenaient des servantes, le temps de devenir concubine (littéralement dame). Aucune n'était musulmane, sous le regne des Ottomans, il était interdit d'asservir une personne de cette confession. La conséquence de ce brassage de population a fait qu'aucun sultan n'est jamais né de mére Turque.On estime que le harem Topkapi hébergeait 400 personnes : 300 femmes et 100 eunuques pour les surveiller

     

     

     Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

    Les appartements de la sultane validée constituent avec ceux du sultan la plus grande section du Harem

    Les peintures panoramiques des salles supérieures sont de style européen occidental du XVIII

     

    Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

     

    Les sultans n'épouseront que rarement l'une de leurs concubines. Soliman le Magnifique dérogera à la règle, en épousant la Slave Roxelane, ainsi que Mourad III (1574-1595), qui se liera avec la Vénitienne Baffa. Le dernier à se marier sera Ibrahim (1640-1648), un sultan fou qui ordonnera de coudre tout son harem dans des sacs, que l'on jettera à la mer, pour le plaisir d'en changer.

     

     

    Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

    La cour des appartements de la sultane Validée

    Du milieu du XVI siécle jusqu'à la fin du XVII siécle, une succession de reines -mères et de concubine à la personnalité trés forte, ont pris un pouvoir tel que les historiens parlent de "Sultanat des femmes" .

     

     

     

    Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

     

     

     Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

     

     

     Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

     

     

     Le Palias Topkapi -Le Harem, suite

     

    Toujours de trés beau lavabo extérieur

     


    2 commentaires
  •  

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

    Au temps de Mehmet II, Topkapi était dépourvu de harem et les femmes du Sultan résidaient encore au vieux Palais. C'est l'influence de Roxelane sur son époux Soliman le magnifique, qu'il transféra par étapes successives le harem à Topkapi.

    L'insatllation complète s'achévera sous le régne de Murat III ( Fin XVI) - Les sultans successifs ont multiplié le nombre de corridors, de cours, et de chambres, donnant au harem cet aspect labyrinthique qui accentue son coté mystérieux.

        

     

     Le Palais Topkapi - Le Harem

     

        L'entrée

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

    Le harem était surveillé et protégé par une légion d'eunuques blancs, notamment Circassiens, dans un premier temps, puis, à partir de 1485, noirs et blancs, et enfin, après 1550, uniquement noirs, pour la plupart abyssins et envoyés au sultan par le pacha d'Égypte.

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

    Le chef des eunuques noirs, le Kizlar Agasi, aura le rang de pacha. Il disposera de trois cents chevaux et exercera son autorité sur les hallebardiers du palais, plusieurs ministres, notamment le grand trésorier.

     
     
    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

    Mosaique

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

        La cour des concubines - un coté

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

    La cour, entourée d'arcades ( l'autre coté), comporte un hammam, une fontaine de lavage, une blanchisserie, des dortoirs, l'appartement du chef de la famille et les appartements des hôtesses.

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Le Harem

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

    Le Conseil impérial ou salle du Divan -

    C'est la chambre dans laquelle se réunissaient les ministres d'État, le conseil des ministres, le Conseil impérial, composé du grand vizir, des vizirs et d'autres fonctionnaires de l'État ottoman. Il est aussi appelé kubbealti, qui signifie « sous la coupole », en référence à la coupole qui couvre la salle principale du conseil. Il est situé au nord-ouest de la cour, à côté de la porte de la Félicité.

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

     Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

     Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

    La coupole de l'intérieur

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

    Les trois longs sofas, sur les côtés, étaient les sièges réservés aux fonctionnaires, avec un petit foyer au milieu. La petite boule dorée qui pend au plafond représente la terre. Elle est placée face à la fenêtre du sultan et symbolise la justice qu'il doit rendre au monde, ainsi que la vigilance qu'il doit garder envers ses vizirs

     

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

     

     Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

     

     Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     

     

    Le Palais Topkapi - le conseil Impérial

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    Pavillon bagdad construit par Murat IV pour commémorer son expédition à Bagdad

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

     

     

     

     Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    Le batiment est entouré d'une colonnade de 22 piliers et d 'une terrasse avec vue sur la corne d'or

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    Tout le monde se précipite pour se faire prendre en photo sous ce baldaquin ( Baldaquin du Sultan Ibrahim) en Bronze plaqué d'or

    Un endroit également fortement apprécié par les sultans pour admirer le coucher du soleil

     

     Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

      A l'intérieur du pavillon, un superbe brasero en cuivre, cadeau de Louis XV au Sultan

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    Magnifique jeu de lumière sur la faience bleue d'Iznik

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

        Sublime invitation à la rêverie............

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    En levant les yeux, on peut admirer l'intérieur de la coupole, un travail d'orfévre

     

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

    Au sol, une oeuvre en étain

     

     

    Le Palais Topkapi - Pavillon Bagdad

     

        Boiseries incrustées de nacre


    votre commentaire
  •  

     

    Le Palais Topkapî

     

     

    La Pointe du Serail - Le Palais Topkapi Sarayi au premier plan

    Topkapi Sarayi veut dire: Palais de la porte des canons

    Le site de l'acropole de l'ancienne Byzance, en belvédère sur le Bosphore et la mer de Marmara, est occupé par ce Palais des Sultans Ottamans - A proximité on y trouve également un musée archéologique.

     

     Le Palais Topkapî

     

     

    Il s'étend sur 70 Ha, et est entouré de cinq kilomètres de remparts - Voici la porte du Salut, d'aspect médiéval, elle permet d'accéder à la deuxiéme cour.

     

     

    La construction commence en 1459 sous Mehmed II, conquérant de la Constantinople byzantine.

    Par la suite, le palais impérial connaît de nombreux agrandissements : la construction du harem au cours du 16 è siécle ou les modifications après le tremblement de terre de 1509 et l'incendie de 1665. Le palais est un complexe architectural composé d' une suite de quatre cours principales parsemées de pavillons et de jardins et de nombreux bâtiments annexes. Au plus fort de son existence comme résidence impériale, il abritait plus de 4 000 personnes, et s'étendait sur une zone encore plus vaste.

     

    Le Palais Topkapî

     

     

    Porte de la félicité - De style rococo, elle donne accés à la troisème cour

     

     

     Le Palais Topkapî

     

        Kiosque de Mustafa Pasa

     

    Le Palais Topkapî

     

        Parcs et Jardins - Parc des tulipes

     

    Le Palais Topkapî

     

    Le pavillon des audiences 

     

     

    Le Palais Topkapî

     

    Derriére le pavillon des audiences, la Bibliothéque d'Ahmet III (1718) -

    6 000 manuscrits arabes et grecs

     

    Le Palais Topkapî

    Pavillon Mecidiye

    Ce pavillon érigé par le Sultant Abdulmecit ( 1839 - 1861), héberge actuellement un restaurant qui offre une vue imprenable sur le Bosphore.

     

     

     

    Le Palais Topkapî

     

    Le pavillon d'Erevan - Construit par Mura IV de (1623 /1640) pour célébrer la victoire à son expédition à Revan en Iran.

     

     

    Le Palais Topkapî  

    Sur la photo, l'arcade de droite, on aperçoit une salle dont le mur est recouvert de faiences bleues d'Iznik - Les princes étaient circoncis dans cette petite salle- Elle date du règne de Soliman mais remanié par la suite - Il a pris son nom actuel aprés avoir accueilli la cérémonie de circoncision du future Ahmet III.

     

     

    Le Palais Topkapî

     

     

     Le Palais Topkapî

     

    Mosquée Sofa

     

     

     Le Palais Topkapî

     

     Le parterre de certaines allées est joliement décoré - Beau travail de patience

     


    votre commentaire
  •  

    La mosquée Beyazit

    Construite par Beyazit II de 1500 à 1506, elle est la premiére illustration de la forme à coupole contrebutée de deux demi coupoles. Cela deviendra le schéma classique des mosquées à venir.

     

     

    La mosquée Beyazit  

    L'une des plus ancienes mosquées monumentales de la vieille ville dut construite sur le forum Byzantin de Tauris.

    Elle dominait le forum, mais elle faisait face au palais impérial ( Eski Saray) qui se trouvait à l'endroit même où est actuellement l'université et la tour du Seraskier

     

     

     La mosquée Beyazit

     La fontaine aux ablutions

     

     

     La mosquée Beyazit

    La salle des prières

     

     

    La mosquée Beyazit

    Le plan intérieur n'est pas sans rappeler celui de sainte Sophie. La loge du sultan se trouve curieusement à droite du minbar et non à gauche.

     

     

    La mosquée Beyazit   

    .

    Cette Cette mosquée de Beyazit était entouré d'un hammam, de bibliothéques, de marchés, desoupes populaires et d'écoles - L'incendie de 1953, détruisit une partie importante de ses batiments ne laissant qu'une école et e hamma, à l'ouest de la place.

    Quelques mausolées sont au sud de la mosquée, dont celui du sultan Beyazit et de sa fille Selçuk Hatun

     

     La mosquée Beyazit

     Les différentes heures (locales) de la priére

     

     

    La mosquée Beyazit

     

    La cour centrale (avlu) est ouverte sur trois portiques et entourée d'un péristyle de vingt colonnes antiques (porphyre vert, marbre de Syène, voussoirs rouges et blancs, noirs et blancs).

    Une très jolie fontaine (sadirvan) occupe le centre de la cour. Des stalactites sculptés (mukarna) décorent châpiteaux, corniches et niches.

     

     

    La mosquée Beyazit

     

     

     

     La mosquée Beyazit

     

     

     

    La mosquée Beyazit

    Une entrée donnant sur la place


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique