• hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     Maman Hippo et son petit

     

     

     

     

     hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     Malgré son air patelin, il compte parmi les animaux les plus dangereux pour l'homme, d'ailleurs beaucoup d'autres animaux le craignent, et même le Crocodile. Ses incisives peuvent mesurer 60 cm de long et il peut charger à une vitesse de 30 km/h maximum. Sa mâchoire peut s'ouvrir à 150°.

     L'hippopotame amphibie passe ses journées dans des groupes d'une vingtaine d'individus dans l'eau douce et boueuse. En effet, à cause de sa masse importante et du fait qu'il ne dispose pas de glande permettant la transpiration, il est très vulnérable à la chaleur. Il peut fermer ses naseaux et rester complètement immergé jusqu'à quinze minutes. Il flotte et se révèle très adroit dans l'eau. Il se nourrit aussi sur la terre ferme, s'y aventurant surtout la nuit. Il ingère jusqu'à 50 kg de végétation par jour.

     

    Les bébés hippopotames naissent sous l'eau et pèsent entre 27 et 50 kg ; ils doivent monter à la surface pour leur première respiration. Les jeunes restent souvent sur le dos de leurs mères quand l'eau est trop profonde pour eux et s'immergent pour téter.

    Les hippopotames adultes font habituellement surface pour respirer toutes les 3-5 minutes. Les jeunes doivent respirer toutes les 2-3 minutes. Le processus de remontée en surface et de respiration est automatique et même un hippopotame qui dort remontera et respirera sans se réveiller.

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

    Evacuation de l'eau par l'oreille droite

     

     

     

     

    hIPPO

     Avec le réchauffement climatique actuel, l'hippopotame, tout comme d'autres espèces telles que l'ours polaire, est menacé dans son habitat : le cycle de la mousson et la couverture végétale qui en dépend, sont nécessaires à sa survie.

    Le braconnage est lui aussi un facteur important : la pauvreté aidant, l'hippopotame devient une ressource économique et alimentaire.

    Le fait qu'il existe cinq sous-espèces implique qu'il ne faudra pas sauver seulement quelques individus, mais aussi préserver cette diversité génétique.

     En 2005, la population d'hippopotames du Parc national Virunga en République démocratique du Congo était tombée à  900 individus alors qu'elle en comptait environ 29 000 dans le milieu des années 1970, provoquant des inquiétudes quant à la survie de cette population. Ce déclin est attribué aux dégâts causés par la Deuxième Guerre du Congo. On croit que les braconniers sont d'anciens rebelles Hutus, des soldats congolais mal payés et des milices locales. Les braconniers chassent pour se nourrir, mais aussi pour le profit financier. Un hippopotame de trois tonnes vaut des milliers de dollars. La vente de viande d'hippopotame est illégale, mais quand elle arrive inopinément dans les marchés, elle se vend si vite qu'il est difficile pour les fonctionnaires du WWF d'intervenir. Les défenseurs de l'environnement avertissent que cet hippopotame pourra bientôt avoir disparu du Congo. Le massacre des animaux dans le parc a été longtemps cautionné par l'Armée rwandaise dans les parcs naturels au Congo.

     

     


    74 commentaires
  •  

    La nation des éléphants

     

     

     

     

    La nation des éléphants

     Il est impossible d'imaginer l'Inde sans ses éléphants, tant cette espèce animale attachante fait partie de l'imagerie populaire de notre pays. Pourtant, la présence artificielle d'éléphants sur les sites célèbres tels que Jaipur au Rajasthan, Guruvayur au Kerala, ou encore Sonepur au Bihar, cache aux yeux des visiteurs la grave situation de l'espèce en général. En effet, les recherches les plus récentes indiquent qu'il ne resterait en tout et pour tout que 50 000 éléphants dans toute l'Asie et les spécialistes doutent que l'espèce survivra aux siècles à venir.

     

     

    La nation des éléphants

     

     C'est une espèce à part, trop éloignée de l'éléphant d'Afrique pour que les deux espèces puissent se reproduire entre elles. L'éléphant d'Asie est de façon croissante en grave danger d'extinction. La population qui survit à l'état sauvage aujourd'hui se répartit sur treize pays du sud et sud-est de l'Asie et le nombre d'individus à l'état sauvage se situe entre 35 000 et 45 000, dont la plus grande partie entre l'Inde et la Birmanie. En plus, il y aurait environ 16 000 éléphants "domestiqués" en Asie. L'éléphant d'Asie est actuellement classé parmi les espèces les plus menacées au monde.

     les biologistes ont réalisé que l'éléphant apparaît comme la clef de voûte de l'équilibre écologique des forêts qu'il occupe. Sa taille et son comportement social ont amené l'éléphant à couvrir de longues distances et à occuper une variété d'habitats qui offrent un refuge à une multitude d'autres espèces animales. De multiples espèces végétales ne peuvent prospérer que par l'effet de son comportement, certaines ne pouvant se reproduire qu'une fois leurs graines ayant circulé par le système digestif de l'éléphant soient rejetées dans ses déjections pour y germer finalement. La prospérité de la population d'éléphants est donc un baromètre infaillible de la prospérité des autres espèces animales, végétales, des forêts, des cours d'eau, en fait de l'équilibre complet de l'écosystème dont ils font partie.

     

    La nation des éléphants

     

    A la différence de l'éléphant d'Afrique dont le déclin récent est dû à un braconnage de l'ivoire à grande échelle, l'éléphant d'Asie subit d'autres menaces beaucoup plus difficiles à maîtriser. Il vit dans des régions parmi les plus peuplées du monde. La croissance de la population humaine et les pressions correspondantes sur leur habitat naturel, défrichages sauvages ou systématiques pour l'agriculture, ont causé une perte dramatique des surfaces boisées. Eléphants et êtres humains sont donc en compétition directe pour les mêmes ressources naturelles.
    A cause de la dégradation et du morcellement des forêts, la population d'éléphants d'Asie est extrêmement fragmentée et cette fragmentation augmente les risques d'extinction par zone géographique.

    Le braconnage de l'ivoire existe aussi en Asie, touchant essentiellement les mâles qui sont les seuls à posséder des défenses. L'ivoire d'Asie est mêlé à des stocks d'ivoire africain, et une fois les défenses séparées de l'animal, il est difficile d'en distinguer l'origine. La conséquence grave du braconnage en Asie est de déséquilibrer le rapport entre le nombre de mâles et de femelles.
    Dans certaines réserves, le rapport d'un mâle pour cinq femelles s'est déséquilibré et entraîne une baisse du taux de reproduction.

     

    Le destin des éléphants réveille à la fois la passion et le désespoir. Pour ceux qui cherchent à comprendre leur situation, la carte de l'Asie du Sud voit les frontières politiques s'estomper pour laisser place à ce qu'on peut appeler "la Nation des Eléphants."

    Il y a encore quelques siècles, les populations d'éléphants pouvaient circuler librement, sur un territoire sauvage continu, depuis l'actuel Vietnam, en passant par les contreforts de l'Himalaya et jusqu'au sud de l'Inde. Les guerres, les tumultes politiques, l'occupation croissante de ces territoires par l'être humain ont fragmenté ces anciennes routes migratoires des éléphants, et aujourd'hui, les plus grandes populations sauvages se situeraient d'une part entre l'Assam et le nord de la Birmanie, et d'autre part dans le sud de l'Inde.

     

    La nation des éléphants

    La nation des éléphants

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La nation des éléphants

     

     

     

     

    La nation des éléphants

     

     

     

     

    La nation des éléphants

     

     

     

     

    La nation des éléphants

     

     


    58 commentaires
  • Panda Roux

     

     

     

     

    Panda Roux

    Le "panda roux" est aussi appelé "le panda doré" . C’est un mammifère omnivore. La queue mesure environ 50 cm. Celui-ci vit environ 15 ans. Le panda roux a le pelage roux, blanc et noir. Sa queue est dotée de 9 bandes blanches et jaunes. Il ressemble à un raton laveur.Il vit dans les forêts épaisses de bambou, de l’Himalaya, au sud-ouest de la Chine, au Népal, au Tibet et au nord de la Birmanie;

    Le panda roux est carnivore mais principalement végétarien (des pousses de bambous mais peut manger des fruits, feuilles, racines et des glands). Cet animal commence à aller trouver sa nourriture au lever ou au coucher de soleil. Il apprécie les œufs volés dans les nids, quelques souris, des insectes et des oisillons

    Il est en voie de disparition à cause de la destruction de son habitat  ( Abattage d 'arbres ) et pour sa fourrure que les gens chassent . Aujourd’hui, cet animal figure sur la liste rouge des animaux protégés.

     

     

    Panda Roux

     

     


    42 commentaires
  • Panda de Chine

    HELLO !

    On dirait une biscotte , mais ce n 'est pas une biscotte - une gourmandise, compléments alimentaires

    Les bambous constituent l'essentiel de leur alimentation. Les pandas engloutissent en moyenne une vingtaine de kilos de branches chaque jour, et une quinzaine de kilos de feuilles. "Le bambou ne contient pas beaucoup de valeurs nutritives, ils sont donc forcés de manger beaucoup"

    Pairi Daiza a fait appel à deux spécialistes chinois qui ont accepté de s'installer à Brugelette pour s'occuper en permanence des deux pandas

    Si la Chine a accepté de prêter un mâle et une femelle à la Belgique, c'est qu'elle attend en retour que Pairi Daiza leur renvoie à terme leur éventuelle progéniture. La reproduction des pandas est une affaire complexe. "L'un des problèmes pour les pandas géants, c'est que la femelle n'est que trois jours par an en chaleur".

    "Pour un mâle, c'est un challenge de trouver le bon moment. C'est compliqué et c'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles il y a très peu de pandas en Chine ​(1600 spécimens seulement vivent à l'état sauvage ). Il faut savoir que dans les 18 zoos qui accueillent des pandas hors de Chine, quelques uns ont réussi à les faire se reproduire, notamment le zoo de Vienne ou celui de Madrid où il y a eu des jumeaux récemment". L'un des objectifs de ce prêt est de mieux comprendre le cycle de reproduction des pandas. Pairi Daiza a passé un accord avec le département vétérinaire de l'Université de Gand pour mener ce programme scientifique.   

     

     

    Panda de Chine

     

    Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca) est un mammifère habituellement classé dans la famille des ursidés (Ursidae), indigène dans la Chine centrale.

    Il ne vit que dans le centre de la Chine, dans des régions montagneuses recouvertes de forêts d'altitude, comme le Sichuan et le Tibet, entre 1 800 et 3 400 mètres

     Son faux pouce lui permet de cueillir et de tenir les tiges de bambou. Il passe près de 14 heures par jour à les mastiquer en raison de sa faible capacité à assimiler la cellulose (privé de cæcum, comme n'importe quel ursidé, il ne peut en digérer que 17 %). Les pousses sont avalées tout entières, mais il ne garde que le cœur et rejette l'écorce. Le transit intestinal dure environ huit heures. Beaucoup de forêts de bambous chinoises sont aujourd'hui exploitées par l'homme ou ont été défrichées pour devenir des terres cultivables. C'est une des raisons de la forte régression de l'espèce, qui ne dispose plus de son aliment de base.

     L'espérance de vie en captivité va de 26 à 30 ans, dans la nature 15/20 ans.

    Panda de Chine

     Panda de Chine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Panda de Chine

     

     

    Panda de Chine

     Et , on ne perd pas une miette !

     

     

    Panda de Chine

     Passons au bambou !

    Il ne s'agit pas de taches  sur l 'objectif , mais d 'une nuée d insectes dans l 'environnement du Panda -

     

     

    Panda de Chine

     

     

     

    Panda de Chine

     

     

     


    51 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique