• Simon's Town

    Simon's Town

     

    Simon's Town

     

     

     

    Simon's Town

    D'abord baptisée Simon’s Vlek (Baie de Simon), son nom fait référence à Simon van der Stel, gouverneur de la colonie de 1679 à 1697 qui en 1687 désigna le site pour en faire un port. À la suite de nombreux naufrages dans la baie de la montagne de la Table, la compagnie néerlandaise des Indes orientales désigna Simonstown en 1741 comme port principal les mois de mai et d'août pour accoster en Afrique du Sud.

    C'est à partir de l'occupation britannique de la colonie en 1806 que le port de Simonstown prit néanmoins non seulement officiellement son nom mais aussi son importance militaire et stratégique. Pendant deux siècles, la ville fut ainsi une importante base navale d'abord de la Royale Navy britannique puis de la marine sud-africaine.
    Durant la Seconde Guerre mondiale, la base navale servit de port de refuge pour les navires alliés bien que 125 navires furent coulés au large par les sous-marins allemands et japonais. C'est en 1957 que la base navale fut rétrocédée à la marine sud-africaine dont elle est en 2016 l'unique port militaire.

    En plus d'être une base navale, Simon's Town est également un petit port de commerce et de villégiature ainsi qu'une station balnéaire et touristique.

    La ville présente de nombreuses maisons victoriennes ou de monuments coloniaux comme la maison de l'amirauté (1814) et la chapelle Wesleyan (1828), l'hôpital de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (1764) ainsi que des musées dont le musée naval d'Afrique du Sud.

    Simon's Town

     

    Simon's Town

     

    Simon's Town

     

     

    « Manchots du CapLa réserve du Parc National de Bonne Espérance »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :