• Fort d'Ambleteuse

    Fort d'Ambleteuse

     

     

    Fort d'Ambleteuse

     

     

    Fort d'Ambleteuse

     

     

    Fort d'Ambleteuse

     

     

    Fort d'Ambleteuse

     

     

    Fort d'Ambleteuse

    Le majestueux Fort Mahon (construit au XVIIe siècle par Vauban sous les ordres de Louis XIV) veille encore sur la plage d'Ambleteuse, ainsi que sur la baie de la Slack et sa flore si particulière.

    A marée haute le Fort est cerné par la mer, et les jours de tempête il est littéralement assiégé et attaqué par de puissantes vagues qui explosent sur ses flancs en d'impressionnantes gerbes d'écume.

    C’est en 1680 que Louis XIV, de passage à Boulogne, découvre Ambleteuse (Pas-de-Calais) et décide d’en faire un port militaire. On le nomme à juste titre le « Fort d’Ambleteuse » ou « Fort Vauban », mais aussi la « Tour d’Ambleteuse » et parfois, à tort, le « Fort Mahon ».

    Construit de 1682 à 1690 sur les plans dressés, on s’en doute, par Vauban, le fort est bâti sur un piton rocheux, pour protéger le chantier du port de guerre décidé deux ans plus tôt par Louis XIV et situé à l’embouchure de la Slack.

     

    Fort d'Ambleteuse

    Le projet est abandonné dès 1688, à cause de l’ensablement du port et des forts courants que les vaisseaux devaient affronter pour y entrer. Ambleteuse retombe dans l’oubli jusqu’en 1798, où Bonaparte étudie un projet de débarquement en Angleterre. Napoléon Ier fait modifier l'estuaire de la Slack et creuser des jetées, des quais et une digue en front de mer sont construits.

    En 1854, Ambleteuse sert de camp à l’armée de Napoléon III. Cette fois, la France est alliée à l’Angleterre face à la Russie.

    L'armée allemande le réutilise et fait installer des casemates d'artillerie sur le fort durant la Deuxième Guerre Mondiale. Abandonné, vandalisé, il est finalement classé monument historique en 1965. Une association, faite de passionnés, se porte acquéreur de l’édifice pour le franc symbolique en 1967, alors que le fort est au bord de la ruine. Depuis, l’association a restauré le rempart, la couverture du toit, les aménagements intérieurs et les bâtiments annexes.

     

     

     

     

     

    « Coup de chaleur printanier à Nieuwpoort Bad Quartier Balnéaire de Mers les Bains »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mai à 15:28

    J'adore ta photo du sable mouillé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :