•  

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

    Femelle

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

    Mâle

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

     

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

     Ces insectes ont quatre ailes, habituellement transparentes, qui portent des points dont les motifs sont très utiles afin de faire l'identification de l'espèce.

    La tête a une forme allongée, et se termine par les pièces buccales broyeuses.

    Leur dimension varie selon l'espèce et va de 9 à 25 mm de longueur. Ce sont des insectes qui mangent d'autres insectes morts ou sur le point de mourir.

     La mouche scorpion mâle a l'abdomen qui se recourbe vers le haut, et se termine par une partie plus volumineuse, rappelant le dard d'un scorpion. L'abdomen de la femelle est normal et se termine en pointe. La panorpe ne pique pas car elle ne porte pas de dard.

     Le mâle attire la femelle avec des offrandes de nourriture et une phéromone qui l'attire. Pendant que la femelle se régale, le mâle en profite pour procéder à l'accouplement. Elle pond ensuite les oeufs directement dans le sol. La durée de vie d'une mouche scorpion adulte n'est que de quelques jours ou quelques semaines

    Panorpe - Mouche Scorpion

     Ici , en plein repas !

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

     

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

     

     

     

    Panorpe - Mouche Scorpion

     

     

     

     

     

     

    Le temps est venu de prendre la pause estivale ! - je vous donne rendez vous courant la seconde quinzaine d' Aout, le temps de préparer les articles de la rentrée !! 

    Merci pour votre fidélité régulière !

    Bonnes vacances à toutes et tous et bon courage pour ceux qui continuent à travailler ! 

     

    ------------------------------

    The time has come for the summer break! - I'll meet you in the course of the second half of August, the time to prepare the news articles  !!

    Thank you for your regular loyalty!


    Happy holidays to all and good luck for those who continue to work!

    ----------------------------

    Ha llegado el tiempo para la pausa estival! - Nos veremos en el transcurso de la segunda quincena de agosto, el tiempo para preparar los nuevos artículos de la temporada !!

    Gracias por lealtad regular !

    Felices fiestas a todos y buena suerte para aquellos que continúan trabajando!
     

     

     

     

     


    95 commentaires
  •  

    Le faux Gavial

     

     

     

    Le faux Gavial

     

    Ce crocodile mesure habituellement environ 2,5 m/4,2m et le plus grand observé mesurait 6 m.

    Le régime alimentaire habituel est principalement constitué de poissons, de serpents, d'amphibiens ainsi que de crustacés. Les plus gros individus peuvent s'attaquer à des proies plus importantes.

     Il se situe dans la partie occidentale et centrale du continent, au sud de la Mauritanie et du Sénégal jusqu’en Namibie et en Tanzanie. Il partage son territoire avec le crocodile du Nil et occupe fleuves, rivières, lacs, étangs et marécages. On peut le trouver occasionnellement dans les lagons d’eau saumâtre le long de la côte.

     

     

     


    27 commentaires
  •  

    Rhagonycha Fulva

     

     

     

    Rhagonycha Fulva

    Le téléphore fauve est un coléoptère roux avec des antennes, des yeux et le bout des élytres noir. Les tarses sont larges et foncés. Il mesure 7 à 10 mm de long

    Il se rencontre à la lisière des bois, dans les jardins et les prairies. On peut observer de nombreux adultes, souvent en train de s'accoupler sur les ombellifères  le long des chemins pendant l'été. L’espèce est présente en grand nombre dans les vergers de pêchers sur les fruits.
    Il se nourrit de pollen et de petits insectes. Il visite souvent les fleurs où il se nourrit probablement d'insectes floricoles.

     

    Rhagonycha Fulva

     

     

     

    Rhagonycha Fulva

     

     

    Téléphore Fauve

     

     

     

    Téléphore Fauve

     

     

    Téléphore Fauve

     

     

    Téléphore Fauve

     

     

     

     


    49 commentaires
  •  

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     ce sont des mouches prédatrices à longues pattes et trompe souvent bien développée, comptant de très nombreuses espèces en Europe. Leurs mœurs nuptiales sont fascinantes. La rencontre des sexes a lieu généralement au cours d'un vol nuptial en essaim. Chez nombre d'espèces, le mâle apporte à la femelle un cadeau en guise de prélude à l'accouplement.

    Il s'agit le plus souvent d'un petit insecte que la femelle dévorera durant l'accouplement. Chez certaines espèces, l'insecte est "emballé" dans un cocon soyeux, alors que chez d'autres le cocon ne contient pas d'insecte mais devient lui-même le cadeau; chez d'autres enfin, un petit pétale de fleur blanche peut tenir lieu de présent. On peut donc observer chez les Empididés les différents stades conduisant à une ritualisation de l'offrande nuptiale.

     

     

    Empidide

     

     

     

    Empidide

     Capture d 'une proie ! elle se tient d 'une patte à une feuille, et s'occupe de sa proie, une petite mouche

     

     

     


    61 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     


    50 commentaires
  •  

     

    L'épeire est une espèce annuelle qui ne survit jamais à sa couvée, contrairement à la tégénaire qui  peut vivre quatre ans. 

     Les araignées ont pour vocation de se disséminer, le but suprême quoiqu'inconscient de chaque famille et espèce d'araignées est de conquérir le plus de territoires possibles pour assurer la survie de leurs espèces. Pour arriver à cette fin, les épeires ont développé une tactique très élaborée. Quand les jeunes épeires percent le cocon surgissant dans le monde sous la forme d'une nuée de minuscules individus,leur premier reflexe sera de monter sur une tige ou sur une autre perche et de sécréter un long fil de soie qui tel un cerf-volant partira dans le ciel mais ici en emportant celle ou celui qui le tient. C'est ainsi que ces jeunes araignées peuvent parcourir plusieurs kilomètres avant de retomber sur la terre ferme près de l'endroit où ils batiront leurs toiles, d'année en année, d'envol en envol, les épeires gagnent par ce moyen de nouveaux territoires.

     

     

     

     

    Naissance chez les épeires

     


    46 commentaires
  •  

     

     Xylocope BleuXylocope Bleu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Xylocope Bleu

     

    Xylocope Bleu

     C'est la plus grosse abeille d' Europe. Comme les abeilles domestiques (abeilles de nos ruches), ou les bourdons, cet insecte appartient à la famille des Apidae. Contrairement aux espèces précédentes, qui vivent en société, le Xylocope est une abeille dite "solitaire". Mais elle peut vivre en colonies, c'est à dire côte à côte. C'est une espèce typique des régions de plaines 

    Toute aussi inoffensive que spectaculaire, son vol est rapide et très bruyant, mais elle n'est pas agressive et pique rarement. L'insecte atteint 45 à 50 mm d'envergure, pour une longueur de 25 à 30 mm, son corps bleu-noir foncé à une pilosité courte. Les ailes brunâtres ont des reflets violets. L'abdomen est glabre et possède de fortes mandibules aiguës

    Elle niche dans du bois mort de préférence d'où son nom d'Abeille charpentière. Son nom latin vient du grec xulokopos  : qui coupe du bois. . Elles nidifient dans le bois et le dégrade à ce titre. Les pièces de prédilection sont les extrémités de poutres abritées.  Elles ont une préférence pour les bois tendres. Mais certaines un peu moins courageuse   préfèrent s’installer dans des galeries déjà existantes (tiges de roseaux creuses, de sureau cassées…) mais la grande majorité d’entre elles creusent inlassablement le bois mort, les vieux arbres, ou… les vieilles charpentes. Elles creusent le bois à l’aide de ses mandibules. Cette opération ne lui sert pas à se nourrir (elles ne sont pas xylophages). Elles laissent les copeaux filiformes sur place.

    Chaque galerie est horizontale faisant 10 à 20 cm de long et de 15 à 20 mm diamètre où elle créera plusieurs cellules (10 à 15), séparées par de la sciure agglomérée par de la salive qui contiendront chacune un œuf et une réserve de pollen et de miel pour permettre le développement de sa progéniture.

    Xylocope Bleu

     

     

     

    Xylocope Bleu

     

     

     


    58 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires