• Grand Koudou

     Cette espèce se rencontre en Afrique du Sud en Angola, au Botswana, en Érythrée, en Éthiopie, au Kenya, au Malawi, au Mozambique en Namibie, en Ouganda, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, en Tanzanie, au Tchad, en Zambie et au Zimbabwe.

    Son corps est strié de raies blanches verticales. Une tache blanche bien visible orne sa gorge et une barre blanche son poitrail.

    Le chevron blanc entre ses yeux de velours et la tache blanche autour de sa bouche donnent du caractère à sa face sombre. Une courte crinière blanche court le long de son cou, de ses épaules et de son dos. Quant à sa tête, elle est couronnée de deux cornes divergentes qui s’enroulent gracieusement en trois spires.

    Imposant, il se distingue par les lourds et longs poils marron et blanc qui descendent le long de son poitrail en une frange bien développée

     

    Les sabots du Grand koudou sont adaptés aux terrains accidentés. De ce fait, il a une course gauche et lente en terrain plat, mais il est rapide en terrain accidenté (rocheux, montagneux). C'est un excellent sauteur ; il peut franchir d'un bond des obstacles de 2,50 mètres de hauteur.

    Longueur des cornes : en spirales, jusqu'à 180 cm (mâles), absentes chez les femelles

    Longueur du corps : 220 cm

    Hauteur au garrot : 150 à 160 cm (mâles), 135 cm (femelles)

    Poids à l'âge adulte : 200 à 300 kg pour les mâles, 120 à 200 kg pour les femelles

     

     

    Grand Koudou

     

     

     

     

     

    Grand Koudou

     

     

     

     

     

    Grand Koudou

     

     

     

     

     

    Grand Koudou

     

     

     

     

     


    20 commentaires
  • Tortue sillonnée

     

     

     

     

     

    Tortue sillonnée

     La tortue sillonnée (Centrochelys sulcata) est une tortue que l'on trouve dans une étroite bande en Afrique: Mauritanie, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Tchad, Centrafrique, Soudan, Éthiopie et Érythrée. Elle mesure, à l'âge adulte, 80 cm de long pour un poids d'une centaine de kilogrammes. Les femelles sont plus petites et ne dépassent pas les 60 kg. - Comme beaucoup d'autres tortues, elle est protégée -

     

     

     

     

    Tortue sillonnée

     

     

     

     

     


    45 commentaires
  • Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     

    Zébre de Grévy

     

     

     

     

     


    55 commentaires
  • Girafe

     Il s’agit de l’animal le plus grand en hauteur, pouvant, grâce à la longueur de son cou, atteindre jusqu’à 5,50 m ou même 5,80 m. Les femelles girafes mesurent, à l'âge adulte, entre 4,00 m et 4,60 mètres de hauteur, soit 4,30 m en moyenne.Cependant celui-ci ne comporte pas plus de vertèbres cervicales (7, de plus ou moins 40 cm chacune) que celui des autres mammifères. Les girafes dorment très peu, moins de 2 heures pour 24 heures, et plus volontiers le jour, car elles peuvent continuer à surveiller l'horizon. En réalité, elles somnolent debout, les yeux grands ouverts et pas plus de 3 minutes d'affilée

     

     

     

    Girafe

     La tête porte deux ossicônes, des appendices osseux recouverts de peau. Les ossicônes des femelles sont couverts d'une touffe de poils tandis que ceux des mâles en sont pratiquement dépourvues après quelques combats

     Son cœur de 11 kg, au myocarde renforcé, pompe 60 litres de sang et bat à 170 pulsations par minute, ce qui donne une pression artérielle deux fois supérieure à la pression humaine. Dans les artères du cou, tout un réseau de muscles annulaires aide à hisser le sang jusqu'au cerveau

     

     

    Girafe

     

     

     

     

    Girafe

     Girafon

    La girafe peut commencer à mettre bas dès l'âge de 5 ans. La gestation dure environ 15 mois. La mise bas s'effectue debout et le girafon tombe de près de deux mètres de haut. Il y a des risques que le girafon meure à la naissance, car en tombant il peut se blesser, et notamment se briser la nuque, même si cela reste exceptionnellement rare. La girafe met au monde le plus souvent un seul petit à la fois, exceptionnellement deux.

    À la naissance, le girafon mesure 2 mètres pour un poids variant de 40 à 80 kg. Les jambes sont plus longues que le cou et sortent les premières. Le cou est proportionnellement moins long que celui des adultes. Sur la tête, deux touffes de poils noirs recouvrent les cartilages des futurs ossicônes, qui se souderont avec les os du crâne. Il s'agit de l'un des rares animaux dont les appendices crâniens existent dès la naissance.

    La girafe n'adopte son petit que s'il est capable de se tenir rapidement debout (généralement au bout de 15 minutes) et de stimuler la lactation. Au bout d'une heure, il doit tenir sur ses pattes pour atteindre les mamelles de sa mère où il pourra se nourrir d'un lait très gras. Dans le cas contraire, elle l'abandonne ou même le tue.

     

     

     

    Girafe

     

     

     

     

    Girafe

     

     

     

     


    62 commentaires
  • Rhinocéros Blanc

     Il est avec l’éléphant et l’hippopotame le plus gros des mammifères africains. Pourtant ce membre du célèbre Big-five a bien failli disparaître.

    C’est le plus grand et le plus lourd parmi toutes les espèces de rhinocéros.
    Il porte deux cornes, plus massives chez le mâle, plus effilées chez la femelle.

     Ses dimensions sont impressionnantes : de 3,40 à 4,20 m pour une hauteur au garrot variant de 1,50 à 1,90 m !
    le poids : il est compris, pour un mâle entre 2 000 et 3 600 kg et pour une femelle entre 1 400 et 1 700 kg.

     Animal essentiellement de plaine, le rhinocéros blanc fréquente les savanes herbeuses au relief peu accentué.
    Il affectionne ainsi la savane à épineux, les forêts claires.

    En fait, cet animal aime les grands espaces, faiblement vallonnés, traversés par des cours d’eau et dont la nature du sol est plutôt sableuse et dépourvue de rochers.

     

    Rhinocéros Blanc

     Le rhino blanc est un herbivore au sens strict, un paisseur. Il se nourrit d’herbes basses, généralement inférieures à 10 cm.
    Cependant, en cas de besoin, il peut en ingurgiter des plus hautes.

    Sa prise reste cependant très précise et il arrive à couper l’herbe jusqu’à un centimètre du sol.

    Maintenant, bien qu’il préfère les nouvelles pousses, plus riches en protéines qu’en fibres, les rhinos blancs s’adaptent à toutes les variations annuelles de la végétation.

    A noter que l’eau est particulièrement importante pour le rhino et qu’il est capable d’ingurgiter entre 60 et c80 litres par jour !

     Les rhinocéros sont toujours entourés de petits oiseaux : les pique-boeufs. Ces oiseaux se nourrissent des tiques (de petits invertébrés qui sucent le sang) qui se sont enfoncées dans la peau des rhinos. Ceux-ci sont donc débarrassés de leurs parasites et très contents de l'aide des pique-boeufs

     

     

    Rhinocéros Blanc

     Chez les rhinocéros blancs, l’intervalle entre les mises bas est de 2,5 à 4 ans !
    Aussi, les femelles ne sont elles pas en chaleur très souvent.

    Ce qui peut provoquer chez les mâles (territoriaux) des conflits graves surtout si la confrontation se produit sur la limite des territoires lorsque les femelles en rut parcourent leurs places.

    D’ailleurs, de nombreuses cicatrices, chez les mâles, sont le reflet de ces affrontements.
    La durée de gestation est de 16 à 18 mois et les femelles ont tendance à s’isoler dans des zones boisées pour mettre bas.
    Le petit, à la naissance pèse entre 40 et 65 kilos

    Sevré à 1 an, il n’atteindra sa maturité sexuelle qu’à 8 à 10 ans pour les mâles, 5 à 7 ans pour les femelles.

     

     

    Rhinocéros Blanc

     Les rhinocéros comptent parmi les plus vieux mammifères de la planète, sur laquelle leurs ancêtres directs se promenaient déjà il y a 60 millions d'années. Assez proches des chevaux, ce sont, comme eux, des ongulés. On compte en tout 5 espèces différentes de rhinos : les rhinocéros de Java, d'Inde et de Sumatra qui vivent en Asie, et les rhinocéros blanc et noir qui vivent en Afrique. Le rhinocéros blanc est la plus grande des 5 espèces. Il en existe deux "races" : celle du sud (6000 rhinos, en Afrique du Sud, au Botswana) et celle du nord (à peine une trentaine, au Congo).

     

     

    Rhinocéros Blanc

     Menaces

    Avant, c'étaient surtout les colons qui chassaient les rhinocéros en Afrique ou en Asie- pour le plaisir. Mais comme leur corne vaut très cher, le braconnage est devenu une grosse affaire d'argent : de nombreux rhinocéros sont tués et leur corne coupée pour servir comme remède, notamment contre la fièvre, dans la médecine traditionnelle asiatique. La corne de rhinocéros est également très recherchée par certains pays arabes, comme le Yémen, où elle est considérée comme un symbole de statut social : elle est alors sculptée comme manche de poignard. 

     

     

     

    Rhinocéros Blanc

     

     

     

     

    Rhinocéros Blanc

     

     

     

     

     


    58 commentaires
  • Parce que l 'on n'est pas des robots !!

    Lorsque notre corps n’en peut plus, il nous alerte d’un dysfonctionnement, migraines, coup de fatigue, baisse de tonus, difficulté à bien dormir, à se concentrer, irritabilité, perte d’envies…

    Sous l’emprise  du stress on peut perdre en efficacité, ce qui a pour effet d’amplifier le stress, car sous la pression on peut en perdre « ses moyens », brasser beaucoup d’air et être « éparpillé ».

    L’injonction « il faut » que je fasse, que je sois à la hauteur, que j’assume…, rend la situation plus difficile, car c’est une « contrainte ».

    Les émotions ressenties ne sont pas rationnelles, elles amplifient et déforment la réalité. Si par exemple nous sommes agacés, nos pensées vont s’orienter pour nourrir cet agacement.   

     

    Il est bon d’avoir des moments à soi pour se ressourcer,  ils permettent de « souffler » et/ou de réfléchir, mais surtout de libérer de l’énergie liée au stress.

     Le blog est en pause jusqu'au 17 Août

     

     

     

     


    83 commentaires
  • hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     Maman Hippo et son petit

     

     

     

     

     hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

     Malgré son air patelin, il compte parmi les animaux les plus dangereux pour l'homme, d'ailleurs beaucoup d'autres animaux le craignent, et même le Crocodile. Ses incisives peuvent mesurer 60 cm de long et il peut charger à une vitesse de 30 km/h maximum. Sa mâchoire peut s'ouvrir à 150°.

     L'hippopotame amphibie passe ses journées dans des groupes d'une vingtaine d'individus dans l'eau douce et boueuse. En effet, à cause de sa masse importante et du fait qu'il ne dispose pas de glande permettant la transpiration, il est très vulnérable à la chaleur. Il peut fermer ses naseaux et rester complètement immergé jusqu'à quinze minutes. Il flotte et se révèle très adroit dans l'eau. Il se nourrit aussi sur la terre ferme, s'y aventurant surtout la nuit. Il ingère jusqu'à 50 kg de végétation par jour.

     

    Les bébés hippopotames naissent sous l'eau et pèsent entre 27 et 50 kg ; ils doivent monter à la surface pour leur première respiration. Les jeunes restent souvent sur le dos de leurs mères quand l'eau est trop profonde pour eux et s'immergent pour téter.

    Les hippopotames adultes font habituellement surface pour respirer toutes les 3-5 minutes. Les jeunes doivent respirer toutes les 2-3 minutes. Le processus de remontée en surface et de respiration est automatique et même un hippopotame qui dort remontera et respirera sans se réveiller.

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

    hIPPO

     

     

     

     

     

    hIPPO

    Evacuation de l'eau par l'oreille droite

     

     

     

     

    hIPPO

     Avec le réchauffement climatique actuel, l'hippopotame, tout comme d'autres espèces telles que l'ours polaire, est menacé dans son habitat : le cycle de la mousson et la couverture végétale qui en dépend, sont nécessaires à sa survie.

    Le braconnage est lui aussi un facteur important : la pauvreté aidant, l'hippopotame devient une ressource économique et alimentaire.

    Le fait qu'il existe cinq sous-espèces implique qu'il ne faudra pas sauver seulement quelques individus, mais aussi préserver cette diversité génétique.

     En 2005, la population d'hippopotames du Parc national Virunga en République démocratique du Congo était tombée à  900 individus alors qu'elle en comptait environ 29 000 dans le milieu des années 1970, provoquant des inquiétudes quant à la survie de cette population. Ce déclin est attribué aux dégâts causés par la Deuxième Guerre du Congo. On croit que les braconniers sont d'anciens rebelles Hutus, des soldats congolais mal payés et des milices locales. Les braconniers chassent pour se nourrir, mais aussi pour le profit financier. Un hippopotame de trois tonnes vaut des milliers de dollars. La vente de viande d'hippopotame est illégale, mais quand elle arrive inopinément dans les marchés, elle se vend si vite qu'il est difficile pour les fonctionnaires du WWF d'intervenir. Les défenseurs de l'environnement avertissent que cet hippopotame pourra bientôt avoir disparu du Congo. Le massacre des animaux dans le parc a été longtemps cautionné par l'Armée rwandaise dans les parcs naturels au Congo.

     

     


    74 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires