• Chateau de Brézé - Les Douves

     

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le château de Brézé, ancienne demeure des grands maîtres de cérémonies des rois de France, a la particularité de posséder un important réseau souterrain et les douves sèches les plus profondes d’Europe.

    Au XVe siècle, Gilles de Maillé-Brézé, Grand maître de la Vénerie du « Bon Roi René » (René d'Anjou), obtient de celui-ci l’autorisation de fortifier le domaine de Brézé. À partir de 1448-1450, les douves atteignent une profondeur de 10 à 12 mètres et l’on commence à creuser les premières salles souterraines autour des fossés. Le premier niveau de creusement est visible au pied du pilier maçonné qui soutient la passerelle piétonnière

    D’autres salles et galeries de défense sont visibles sur le pourtour des douves. Chaque niche de tir devait être servie par au moins un homme. La garnison du château, sous les ordres d’un « capitaine » devait atteindre pour le moins 50 hommes d’armes. C’est peut-être l’un d’eux qui grava son nom sur l’appui de l’une des meurtrières.

    Le château de Brézé possède aujourd’hui les douves sèches les plus profondes d’Europe à faire le tour complet d’un château. Contrairement à une idée très répandue, ces douves n’ont jamais contenu d’eau.

    Il y a plusieurs raisons à cela : Le château étant construit sur une hauteur, le cours d’eau qui passe au pied du village (la Dive) ne pouvait pas être détourné pour alimenter ces fossés. / Compte tenu de la taille des douves et de la porosité du tuffeau (plus exactement sa capacité à absorber l’eau), il aurait fallu un volume d’eau énorme pour non seulement remplir ces fossés mais également pour les garder pleins. / Enfin, une immersion complète aurait rendu toute vie impossible au cœur des souterrains, tout comme dans les parois périphériques des douves.

    C’est alors que les dépendances du château furent aménagées dans ces parois rocheuses, à l’abri de l’extérieur.

     

    Chateau de Brézé

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau de Brézé Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chateau de Brézé

     

     

     

     

     

    « Chateau de Brézé - Son pigeonnier Chateau de Brézé - l'intérieur »

  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Octobre à 16:15

    Une belle visite dans le temps à travers tes belles photos ! merci et Bizh.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :