•  

     

    La côte ouest de la péninsule

     

     

    La côte ouest de la péninsule

     

     

    La côte ouest de la péninsule

     

    La côte ouest de la péninsule

     

     

    La côte ouest de la péninsule

     

     

    La côte ouest de la péninsule

     

     


    votre commentaire
  •  

    Quelques animaux

    Au repos, l'autruche - Plus à l'aise ici  devant se spectacle grandiose que dans les fermes d'élevages ou elles sont destinées à des courses de compétition, aux abattoirs pour terminer en rôtis  

     

    Quelques animaux

     

     

    Quelques animaux

     

     

     

    Quelques animaux

    l 'Ibis Sacré 

    Quelques animaux

     

     

     

    Quelques animaux

    Bubale roux

    Quelques animaux

    Quelques animaux

     

     

    Quelques animaux

    Quelques animaux

    Quelques animaux

    Quelques animaux

     Un superbe oiseau à longues plumes

    Quelques animaux

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "carte du cape town"

    La réserve naturelle du Parc National de Bonne-Espérance ( zone en vert en bas de la carte), qui s'étend le long de la péninsule, est l'occasion  d'admirer une faune et une flore particulièrement généreuse. Oiseaux, zèbres, tortues, antilopes sont au rendez-vous ainsi que les babouins. Ces derniers, habitués à la présence humaine, n'hésitent pas à venir à la rencontre des voyageurs pour quémander - et parfois chaparder - un peu de nourriture. Sur les côtes, il est possible d'observer des phoques, des manchots, des dauphins et même des baleines.

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

    La côte - False Bay

    Surnom des montagnes , les 3 ailerons de requin

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

    Une vie en pleine autarcie ( réserve d 'eau douce, panneaux solaires) pour quelques gardiens de la réserve  

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

    Couché par les vents du Sud

     

    La réserve du Parc National de Bonne Espérance

      


    votre commentaire
  • Simon's Town

     

    Simon's Town

     

     

     

    Simon's Town

    D'abord baptisée Simon’s Vlek (Baie de Simon), son nom fait référence à Simon van der Stel, gouverneur de la colonie de 1679 à 1697 qui en 1687 désigna le site pour en faire un port. À la suite de nombreux naufrages dans la baie de la montagne de la Table, la compagnie néerlandaise des Indes orientales désigna Simonstown en 1741 comme port principal les mois de mai et d'août pour accoster en Afrique du Sud.

    C'est à partir de l'occupation britannique de la colonie en 1806 que le port de Simonstown prit néanmoins non seulement officiellement son nom mais aussi son importance militaire et stratégique. Pendant deux siècles, la ville fut ainsi une importante base navale d'abord de la Royale Navy britannique puis de la marine sud-africaine.
    Durant la Seconde Guerre mondiale, la base navale servit de port de refuge pour les navires alliés bien que 125 navires furent coulés au large par les sous-marins allemands et japonais. C'est en 1957 que la base navale fut rétrocédée à la marine sud-africaine dont elle est en 2016 l'unique port militaire.

    En plus d'être une base navale, Simon's Town est également un petit port de commerce et de villégiature ainsi qu'une station balnéaire et touristique.

    La ville présente de nombreuses maisons victoriennes ou de monuments coloniaux comme la maison de l'amirauté (1814) et la chapelle Wesleyan (1828), l'hôpital de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (1764) ainsi que des musées dont le musée naval d'Afrique du Sud.

    Simon's Town

     

    Simon's Town

     

    Simon's Town

     

     


    votre commentaire
  •  

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

     Les manchots d’Afrique du Sud se sont trouvés confrontés à un nombre impressionnants de défis : changement climatique, diminution des réserves de poissons et absence d’habitat adapté.

    Mais l’événement le plus tragique est survenu en 2000, lorsqu’une marée noire a menacé la plus importante population de manchots africains. Les Sud-Africains ont alors volé à leur secours.

    À l’hiver 2000, un bâtiment transportant 1 300 tonnes de pétrole a coulé près de Robben Island et de Dassen Island, deux sanctuaires critiques pour la protection des manchots. Tout était réuni pour déclencher un véritable désastre.

    Les manchots mazoutés ont été soignés par des centaines de volontaires de la Fondation sud-africaine pour la protection des oiseaux littoraux (SANCCOB). Des milliers de manchots sains ont été parqués pour les empêcher de s’approcher de la mer polluée. Mais il était évidemment impossible de les garder enfermés indéfiniment.

    Un plan astucieux a alors été mis en place. Plus de 20 000 manchots africains ont été conduits à Port Elizabeth et relâchés dans la mer, à près d’un millier de kilomètres de leur lieu de résidence traditionnel.

    Trois manchots avaient été équipés d’émetteurs, et la population sud-africaine a retenu son souffle devant la progression de ces animaux et de leurs congénères vers leur région d’origine. Les autorités ont ainsi disposé de deux semaines de répit supplémentaire pour nettoyer les plages des deux îles.

     Ce sont des animaux attachants, et leur observation sur la plage de Boulders Beach, près du Cap, qui abrite une colonie de 3 000 individus, reste un plaisir inégalé.

    Mais leur nombre ne cesse de diminuer depuis des décennies. Le manchot africain a été déclaré menacé ou susceptible de le devenir par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

    Manchots du Cap

     

     

    Manchots du Cap

     

     

    Manchots du CapManchots du Cap

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

    On se courtise

    Manchots du Cap

     

     

     

    Manchots du Cap

    Savourer les doux rayons du soleil en ce début d'Automne  ( Température 24 °)

     

     

     

    Manchots du Cap

     

     

     


    votre commentaire
  • Petite crique, à la recherche des pingouins

     

     

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     Pas de Manchots du Cap , que des cormorans dans ce petit coin tranquille

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

    Petite crique, à proximité de Boulders Beach

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Ile aux phoques

    Tout autour de la péninsule du Cap, des rochers sont occupés par des cormorans comme ici , mais aussi des Otaries

    Du coté d'Hout Bay, il est organisé des balades en mer pour s'en rapprocher

    Ici , prise de vue : de 500 mm au 1000 mm équivalence 24x36

     

    Ile aux phoques

     

     

     

    Ile aux phoques

    Partir en mer n'est pas un problème - Se nourrir en mer est parfois un sport car les otaries et surtout les jeunes sont chassés par les grands squales ( requins de 4 m dans la région)

    Ensuite revenir sur les rochers est une nouvelle aventure en fonction de la force des vagues  - Ici , celui ci a enfin réussi après 10 mn de différentes tentatives ( J'ai néanmoins mis cette Photo floue, main levée et avec du vent - 1000 mm - pour vous montrer) . Le reste de la colonie se tient à l'écart afin d'éviter de se faire aspirer par une éventuelle vague

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique